Ce script permet de charger le fichier flash, votre navigateur ne prend pas en compte les fichiers Flash

Installation : la FNSafer répond à Eva Joly

La plus grande part des biens et surfaces revendus par les Safer
est consacrée à l’installation


La Fédération nationale des Safer répond à Eva Joly


Photo : Mme Eva Joly, le 10/01/2012. Source : Compte Eva Joly sur Flickr.com, licence CC.)
Eva Joly, le 10/01/2012 (Flickr.com).

17/02/2012. Lors d’un déplacement en Basse-Normandie, la candidate d’Europe Écologie les Verts (EE-LV) à l’élection présidentielle a déclaré que les Sociétés d’aménagement foncier et d'établissement rural (Safer) « ne remplissent pas leur mission de service public qui est d’aider les jeunes agriculteurs à s’installer ». Ce jugement global, énoncé à partir d’un dossier conflictuel, ne correspond pas à la réalité.

La plus grande part des biens et surfaces revendus par les Safer est consacrée à l’installation :
en 2010, 26 400 ha. La revente s’est faite soit en accompagnant l’installation proprement dite, soit en agrandissant des installés récents. Les surfaces attribuées en faveur de l’installation sont supérieures de 14 % à celles orientées vers l’agrandissement : 26 400 ha contre 23 000 ha.

Les autres surfaces sont consacrées à la restructuration forestière, parcellaire et au maintien des fermiers en place.

Par ailleurs, les Safer accompagnent les collectivités dans leur projet d’aménagement durable. Les Safer ont exercé leur droit de préemption à la demande des collectivités en 2010 à 60% dans l’objectif de protéger les terres agricoles et à 40% pour préserver l’eau, la faune, la flore et les paysages.

Les Safer alertent sur le gaspillage des espaces naturels et agricoles depuis 2005

Rappelons également que pour répondre à leur mission de transparence, les Safer publient chaque année des données sur les marchés fonciers ruraux. C’est cette compétence en observation qui leur a permis d’alerter les pouvoirs publics, dès 2005, avec le Livre blanc sur les Paysages, et depuis 2008 à chaque parution annuelle de l’étude « Prix des terres », sur le gaspillage des espaces naturels et agricoles.

Ce gaspillage est une préoccupation que les Safer partagent donc avec la candidate d’EE-LV. La FNSafer ne peut qu’espérer que cet échange débouche sur une reconnaissance positive et constructive des Safer, restant disponibles pour faire découvrir à Madame Eva Joly la diversité de leurs actions dans les domaines agricole, du développement local et de l’environnement.

(La version PDF de ce communiqué est téléchargeable ci-dessous.)

Communiqué de presse 17 février 2012 (PDF)
Taille : 121 ko
 




À savoir
 

1 158 jeunes agriculteurs ont été installés par les Safer en 2010, dont 63% hors du cadre familial, ce qui représente 26 400 ha.
Les Safer, qui, rappelons-le, acquièrent des biens, agricoles ou ruraux, pour les réattribuer à des candidats, privés ou publics, dont les projets s’inscrivent dans des politiques d’aménagement durable, agissent dans le cadre d’une gouvernance ouverte et diversifiée : un tiers d’élus des collectivités locales, dont nombreux sont les représentants d’EE-LV, sont présents au sein de leurs conseils d’administration. Ils contribuent aux décisions en concertation avec les représentants de la profession agricole. Contrôlées par l'État, ces décisions répondent aux missions d’intérêt général des Safer : protéger et dynamiser l’agriculture, développer la vitalité des territoires et préserver la nature et la biodiversité.

 

Contacts presse


Le service communication de la FNSafer est joignable aux coordonnées suivantes :

- Fabienne Marion, responsable de la communication
Tél. 01 44 69 86 37
Courriel : fabienne.marion@safer.fr

- Delphine Golfier, chargée de communication
Tél. 01 44 69 86 09
Courriel : delphine.golfier@safer.fr