Ce script permet de charger le fichier flash, votre navigateur ne prend pas en compte les fichiers Flash

Hommage du groupe des Safer à Monsieur Edgard Pisani

Hommage du groupe des Safer à Monsieur Edgard Pisani
« L’agriculture, c’est bien plus que l’agriculture »

Communiqué du 30 juin 2016.
« L’agriculture, c’est bien plus que l’agriculture… comme si l’alimentation, l’environnement, l’espace rural ne nous concernaient pas tous », dixit Edgard Pisani en 2004.

Edgard Pisani s’est éteint le 20 juin 2016 à 97 ans, sans jamais avoir cessé de poursuivre sa réflexion et son engagement au sujet de l’avenir de l’agriculture.

Ayant pris ses fonctions de Ministre de l’agriculture le 24 août 1961, dans un climat de crises agricoles et de manifestations syndicales, il a immédiatement eu conscience qu’il lui appartenait de tout mettre en oeuvre pour placer l’agriculture au coeur de l’économie nationale : « Cette révolte a été pour moi un appel », disait-il.

Dans ce contexte tendu, il élabore, dans le prolongement de la loi d’orientation agricole du 5 août 1960, un nouveau projet de loi agricole tout en ayant soin de prendre en compte les intentions des organisations professionnelles agricoles et les attentes des milieux paysans.
Ce projet de loi, ambitieux et astucieux, évolue au fil des négociations et Edgard Pisani est un fin négociateur. La disposition la plus discutée est celle qui confère aux Safer un droit de préemption afin de leur permettre de réaliser leur mission d’installation, d’agrandissement et de remaniement parcellaire. Tenace et déterminé, Edgard Pisani parvient, contre vent et marée, à maintenir le cap : le concept innovant du droit de préemption des Safer est enfin adopté dans la loi du 8 août 1962.


Depuis ces lois de 1960 et 1962, les Safer, dotées d’un véritable outil d’intervention foncière, jouent un rôle pivot pour le développement de l’agriculture, le renouvellement des générations, le développement local, la préservation de l’environnement et la régulation et la maîtrise du marché foncier.

Encore aujourd’hui, la loi d’avenir pour l’agriculture du 13 octobre 2014 confirme l’orientation donnée par Edgard Pisani en renforçant les moyens d’action des Safer. Pourtant, cette loi aborde trop timidement le sujet des cessions de parts de sociétés agricoles détenant du foncier. Certes délicat et complexe, il s’agit désormais d’une urgence : que la terre soit transmise en direct ou par le biais de parts sociales, les mêmes règles doivent s’appliquer. Au-delà de l’équité, ce sont des questions de société qui nous concernent tous : le maintien du modèle agricole français et la souveraineté alimentaire de notre pays sont en jeu.

L’Assemblée Nationale, lors de l’examen du projet de loi Sapin II, vient de proposer de nouvelles dispositions qui méritent d’être améliorées. Les Safer espèrent un soutien important pour poursuivre cette politique de régulation foncière engagée depuis plus de 60 ans.

Télécharger le communiqué de presse au format PDF
Taille : 194 ko
 




Contacts presse


Le service communication de la FNSafer est joignable aux coordonnées suivantes :

- Fabienne Marion, responsable de la communication
Tél. 01 44 69 86 37
Courriel fabienne.marion@safer.fr

- Delphine Golfier, chargée de communication
Tél. 01 44 69 86 09
Courriel delphine.golfier@safer.fr